Yolaine de la Bigne : « être en cohérence avec soi-même, c’est une question d’honneur »

yolaine-de-la-bigne5

Notre invitée aux prochaines mondiales de l’Altruisme du 9 &10 Avril 2022 à Lyon

Yolaine de la Bigne, pour les besoins du livre « Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire » de Bruno Lallement, nous a répondu avec simplicité et livré son partage et témoignage touchant :

Comment a-t-elle fait pour se mettre et vivre en cohérence selon ses valeurs altruistes ?

Être en cohérence avec moi-même, c’est une question d’éthique, j’oserais employer un mot désuet : c’est une question d’honneur. En tant que fille d’officier de la légion étrangère, c’est un mot que j’ai entendu résonner tout mon enfance et me semble une base fondamentale pour se sentir bien dans sa tête.
Être cohérent, c’est aller au bout de ses idées, être libre, quitte à ne pas plaire et à choisir une voie différente.

Concernant les animaux, je les ai toujours adoré, comme la plupart des enfants mais sans bien les connaitre.
La prise de conscience s’est déroulée quelques jours avant l’accouchement de mon deuxième fils. Je suis tombée par hasard sur un reportage de Brigitte Bardot, qui avait une émission à l’époque, qui révélait l’horreur des abattoirs. Le choc ! C’est en revenant de l’hôpital que, me retrouvant devant un morceau de viande, j’ai repoussé l’assiette en me disant « plus jamais ». Je voyais l’animal, je le regardais, il me regardait, il m’interrogeait. Je n’avais qu’un seule réponse : un être humain évolué, responsable ne peut accepter une telle cruauté. Du jour au lendemain, je n’ai plus jamais mangé un animal. Sans regrets. Avec même la satisfaction d’être en cohérence avec le destin que je désirais.

Ce qui ne plait pas toujours à tout le monde.

C’était en 1988, dans une France particulièrement intolérante vis-à-vis de tout végétarien et de tous ceux qui osaient remettre en question la fierté gastronomique française. Les Français étaient si agressifs sur le sujet que je me suis cachée longtemps, refilant en douce le morceau de viande à mon mari, le cachant sous la salade, évitant ainsi le regard outré de la maitresse de maison. Jusqu’à un dîner chez des amis où, sous les applaudissements, est arrivé un plat de … sanglier ! Panique… quand on est végétarien, on a un plais qui s’affine, qui s’habitue aux nuances des légumes et le moindre morceau de lard ou de jambon est horriblement fort. Ce morceau de sanglier a été une épreuve. Avoir l’air bien, sourire, en mettre un petit bout sous une grosse cuillère et de sauce pour tenter d’avaler le tout, ne pas vomir, réussir à l’avaler. Sourire, avoir l’air bien, recommencer …
La scène m’est restée sur l’estomac et j’ai décidé de dire que j’étais végétarienne. Ont suivi des années d’incrédulité, de sourires méprisants, de critiques acerbes, même de mes propres amis, dans ma propre cuisine ! Le rapport des Français à l’alimentation et à la viande est un brin pathologique…

Qu’importe ! J’assumais. C’était ma différence. Ma cohérence. Les critiques ne m’atteignaient plus. D’autant qu’aujourd’hui, l’influence des Anglo-saxons (beaucoup plus en avance sur ce sujet), les combats d’association comme L214, la plus grande tolérance de la nouvelle génération et l’évolution du regard sur ‘animal a rendu les Français moins sectaires.

Être cohérent, c’est vivre ses idéaux. D’où mon bonheur de vivre à la campagne entourée d’animaux. Et d’où mes choix professionnels. En 2007, j’ai crée Néoplanète, magazine gratuit, web-radio et site internet pour donner une image positive des enjeux environnementaux. Le thème est rarement joyeux, souvent technique, cible de toutes sortes de critiques… Notre petite équipe s’est battue vaillamment, surtout pour la gloire. Et pour notre propre cohérence : défendre nos valeurs, informer nos lecteurs des dangers que court l’humanité, les aider à changer leur quotidien. Mais aussi être cohérent avec-soi-même : vanter les mérites du recyclage en pratiquant le tri chez soi, expliquer les qualités du bio et en manger à la maison, etc. L’écologie bouleverse votre façon de vivre !

Mais la cohérence peut devenir dangereuse quand elle vous enferme dans un univers. J’avais l’impression de ne plus en sortir : études flippantes, chiffres choc, experts pessimistes, luttes anxiogènes… Le jour où le médecin m’a dit « à force de vouloir sauver a planète, vous allez y laisser votre peau, j’ai pensé que j’avais fait ma part et j’ai décidé de repartir sur un combat plus positif : l’intelligence animale.

Une façon de faire respecter celui que nous sommes en train de massacrer par pure avarice. Changer de paradigme et ne plus parler de sa souffrance mais de ses talents, son empathie, son altruisme, son humour, ses relations avec ceux qu’ils aiment, ses stratégies, ses tricheries… Découvrir tous ces animaux dont on commence à comprendre les facultés extraordinaires, porter la pensée de ceux qui les étudient, donner à tous une information riche, qui change le regard et alimente le besoin de sens de nos contemporains.

Le but ? Défendre l’animal bien sûr, mais d’une autre façon. Car c’est plus compliqué de continuer à mépriser, torturer, tuer un cochon, un chien ou un éléphant quand on découvre qu’ils nous sont supérieurs dans certains domaines et qu’ils ont beaucoup à nous apprendre. Convaincre les humains qu’ils ne pourront vivre sans animaux et qu’il faut cesser le « zoocide » pour un avenir meilleur, comprendre que tous ensemble nous pouvons bâtir une société plus douce et plus juste, c’est cohérent non ?

***********************************************************************

Yolaine de la Bigne  dans « Tu ne peux désirer une Chose et cultiver son contraire » – éditions Leduc

Journaliste, fondatrice de l’association L’Animal et l’Homme ainsi que les Universités d’été des intelligences animales. Créatrice de la journée mondiale des intelligences animales le 2 février

http://www.lanimaletlhomme.com

Découvrez  le programme de la « JOURNÉE MONDIALE DE L’ALTRUISME » LES 9 & 10 Avril 2022 à Lyon

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Qu'est-ce que vous pouvez lire ensuite

Show Buttons
Hide Buttons

Intéressé par notre association , nos actions & évènements ?

RESTONS EN CONTACT : Recevez toute l’actualité de l’association, découvrez nos projets,  participez à nos événements
(Journée Mondiale de l’Altruisme, Rassemblement Altruiste…)